Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl M5lr
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  OPM PNJ  
Edouard Wayne

mp - profil
Magnazord Oblix

mp - profil
Alice O'Connor

mp - profil
Mjoll Lionheart

mp - profil
le staff
Contexte
Il fut un temps où la terre seule avait de l'importance. Une époque révolue où de petits seigneurs régnaient sur leurs lopins... Mais comme par tout temps, l'humanité évolua à travers sa quête de pouvoir intemporelle.C'est ainsi que les seigneurs, qui s'étaient bâtis un héritage de guerres mutuelles, vinrent à se réunir en une unique entité. Collaborant, ils bâtirent alors un Gouvernement qui leur permit d'avoir la main mise sur la quasi-totalité des civilisations alors connues. Ce qu'aujourd'hui le monde entier connait comme n'étant nul autre que le Gouvernement Mondial, cette organisation, armée de la Marine comme force majeure, entama son long règne sur le monde civilisé, travaillant à asseoir et solidifier son pouvoir. Mais la paix qu'ils semblaient avoir instaurée et que tous semblaient apprécier, se retrouva troublée par une vieille pratique devenant de plus en plus monnaie courante; la Piraterie. LA SUITE
Les Annonces
01.02.20 Ouverture du forum, nous vous invitons à aller lire le règlement avant de vous inscrire. Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à mp le staff.
07.02.20 Début de l'Arc 1 - "Mystère sur les Blues"
14.02.20 Event 1 - "Mystère sur les Blues"
xx.xx.xx //
Arc 1 — Mystère sur les Blues
Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl S83x
© Le design a été réalisé par Papa Yami. Le codage et modèles de fiche ont été réalisés par EPICODE, Halloween LS Codage et Terrible
Le Deal du moment : -98%
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 ...
Voir le deal
0.32 €

Fields Rosalie
Noble du Monde
Fields Rosalie
Messages : 18
ϟ Dorikis : 370
ϟ Expérience : 43
ϟ Localisation : North Blue – Luvneel
© avatar : Sonia Nevermind - SDR2
Date d'inscription : 16/01/2020
Wanted

Feuille de personnage
Description: Jeune femme noble raffinée mais un peu naïve. Elle ne sait pas grand-chose du monde extérieur et souhaite le découvrir de ses propres yeux.

Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl Empty

Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl

MessageSujet: Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl EmptySam 1 Fév - 19:13
.001
Une soirée pleine d'imprévus
ft. Mjoll & Earl
Comme on le disait, les habitudes avaient la vie dure.

Voilà un peu plus d’une semaine que Rosalie avait quitté son île natale, là où elle n’avait jamais manqué de rien. Elle qui, depuis sa naissance, avait été habituée au confort de ses draps de satin et aux mets raffinés qui lui étaient directement apportés sur sa table, avait dû prendre son mal en patience bien des fois. Se réveiller à l’aube, faire la vaisselle, surveiller le cap… Ce genre d’enseignement - peut-être même d’entraînement - lui avait été prodigué au détriment des usages de son pays. La blonde n’avait vu aucun inconvénient à prêter son aide au marchand qui avait gentiment accepté de la conduire vers sa première escale (bien qu’il fallut acheter son silence) pour les tâches ménagères, ni même la cuisine, activités auxquelles elle ne s’était jamais adonnée jusqu’ici. En revanche, elle ne s’était pas attendu à ce que la plèbe vive dans des conditions aussi précaires que cela, et malgré toute la bonne volonté dont elle faisait preuve, la demoiselle au sang bleu l’avait appris bien à ses dépens.

Les premiers jours du voyage furent sans conteste les plus difficiles, notamment à cause du roulis qu’elle s’était efforcée de supporter. Sans parler du matelas dur et froid sur lequel elle avait dû dormir durant ses nuits écourtées. Mais rapidement, la noble avait fini par s’accoutumer à ce tout nouveau mode de vie, et put profiter de son premier voyage en bateau; se trouver en haute mer, respirer l’air marin sur une structure qui tanguait au gré des vagues… Tout portait un véritable parfum de liberté. Pour autant, il n’était bien sûr pas question de se conduire comme une malpropre et d’adopter les manières déplacées des gueux. Son père n’avait eu de cesse de le lui répéter : À force de côtoyer la plèbe, on devenait aussi rustique qu’eux, et Rosalie était bien décidée à lui monter qu’il avait tort. Sa condition était celle d’une Noble, et elle le restera. Aussi loin de chez elle était-elle en ce moment même.

Sa première destination était le Royaume de Luvneel. En plus de lui dire qu’elle allait pouvoir s’y ravitailler quelques temps, le marchand qui la conduisait là-bas lui avait raconté quelques récits que la jeune femme avait trouvés tout-à-fait fascinants. C’était ici qu’un certain Crook James aurait fait la découverte d’îles célestes au cours d’une des nombreuses expéditions financées par le royaume. Rosalie avait déjà eu l’occasion de lire quelques livres sur ces fameuses îles dans le ciel, mais elle n’avait jamais su que Luvneel était le berceau même de ce mythe. L’Homme aurait alors pour la première fois était en contact avec l’Ange. Ah, qu’elle aimerait en rencontrer un...

C’était la toute première île de son voyage depuis son départ - sa fuite -, mais la jeune femme avait déjà l’impression d’être dans un autre monde. Une fois qu’il y eut terre à l’horizon, elle ouvrit grand les yeux sur ce nouveau paysage qui se dessinait devant elle. Une île de grande superficie dont l’architecture différait tant de celle de son pays ! Voilà donc à quoi ressemblait le beau royaume de Luvneel, dont le décor tranquille ne manqua pas de séduire la noble.

Une fois que le marchand avait amarré et l'avait laissée au port, Rosalie s’était rapidement rendue compte qu’elle était complètement livrée à elle-même. Si elle se sentit un peu perdue au début, l’idée seule que personne n’était là pour lui dicter ce qu’elle avait à faire la faisait osciller entre excitation et euphorie. Aussi décida-t-elle de vivre ces moments pleinement.

Elle ignorait comment sa famille avait réagi face à sa disparition soudaine du manoir, et à vrai dire elle ne possédait aucun moyen de communication pour donner ou recevoir des nouvelles de leur part. C’était à peine si elle savait se servir d’un “escargophone.” Est-ce qu'ils la recherchaient ? Connaissant ses parents, cela était fort probable. Ceci dit, elle ne voulait en aucun cas regarder en arrière, et pour ça elle se devait de faire fi de leurs moindres états d’âmes. Oh non, elle ne regrettait pas d’être partie pour le moins du monde.

Ses majordomes - qui avaient contribué à ce que sa fuite du manoir se passe sans encombre - lui avaient vivement recommandé de faire profil bas une fois qu’elle aurait fait sa première escale. Si le fait qu’une jeune femme noble, seule, sans gardes-du-corps venait à s’ébruiter, il y avait fort à parier pour qu’il lui arrive quelques bricoles. Il fallait donc qu’elle reste discrète sur sa condition, ses vêtements ne la suggérant pas tant que ça... à ses yeux.

Pour l’instant, c’était assez mal parti.

À la table d’un des meilleurs restaurants de la ville, certains regards perplexes s’était tournés vers une demoiselle blonde, qui s’était en quelque sorte indignée de ce qui lui avait été servi.
« Vous ne servez pas de Würzburger Stein ? Ciel ! J’ignorais que le vin de la populace était aussi déséquilibré et si peu riche en arômes ! »
Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl 01010


Elle se leva, et déposa une liasse de berrys - un peu trop même - sur la table à laquelle elle avait dîné. Rosalie avait toujours voulu goûter aux spécialités du bas-peuple, et bien qu’elle faisait la fine bouche sur le vin, elle n’avait globalement pas trouvé cela si mal que ça.

« Excusez-moi Messire, mais il est l’heure pour moi de prendre congé. »
Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl 00510


« Euh, merci... Revenez quand vous voulez mademoiselle... » répondit le serveur avec hésitation.

En quittant le restaurant, elle réalisa non sans rougir légèrement de honte qu’elle s’était peut-être montrée trop “bavarde”. Elle avait vraiment du mal à se défaire de ses habitudes de noble, ayant omis que les choses étaient différentes en dehors de son manoir. Qu’ici toutes ses exigences n’allaient pas systématiquement être satisfaites.

Quoiqu'il en soit, il était grand temps de rentrer à… l’auberge (nom qui sonnait bien roturier !), pour y finir tranquillement sa première nuit. Apparemment, ces messires qui lui emboîtaient le pas fréquentaient le même qu’elle. Peut-être qu’ils l’aideraient à retrouver son chemin, elle n’avait pas encore tout-à-fait pris ses repères, en une journée...

@Mjoll LionHeart - @Crimson D. Earl
Revenir en haut Aller en bas
Mjoll Lionheart
Soldat de la Marine
Mjoll Lionheart
Messages : 379
ϟ Dorikis : 1500
ϟ Expérience : 16
ϟ Localisation : North Blue
© avatar : Rangiku Matsumoto - Bleach
Date d'inscription : 24/01/2020
Wanted

Feuille de personnage
Description: Dépassant le double mètre, Mjoll ne passe pas inaperçue. Peu frileuse, elle s'encombre rarement de vêtements lourds, préférant les tenues lui permettant de laisser s'exprimer son sex-appeal. Elle porte généralement un sabre à la ceinture.

Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl Empty

Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl

MessageSujet: Re: Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl EmptyLun 3 Fév - 18:00
Sortez couvertsMjoll, Earl & RosalieMjoll est de mauvaise humeur. Pourtant elle a un rencard. Événement rarissime depuis son incorporation dans la Marine...

En dépit de sa réluctance, Mjoll s'est faite belle ce soir. Habituée à la rigueur et à la simplicité de la caserne, la grande blonde a eu énormément de mal à se remémorer les codes vestimentaires des grands de ce monde. Il est hors de question qu'elle se fasse voler la vedette par une pimbêche de Luvneel alors qu’elle a produit un semblant d'effort ! Dans le civil, elle s'habille toujours pour impressionner, vieux réflexe de son époque passée à la cour du Royaume des Fleurs. En cette soirée clémente, Mjoll a choisi une longue robe noire très décolletée et près du corps, épousant savamment ses formes voluptueuses. Cette dernière est fendue sur le côté jusqu'à ses hanches, dévoilant par intermittence ses longues jambes presque interminables et joliment galbées. Elle accompagne sa tenue d'une paire de longs gants en soie noire, rehaussés de dentelle et d'une paire d'escarpins assortis aux talons aiguilles acérés, la propulsant au-dessus des deux mètre dix. C'est strictement pour embêter son cavalier du soir, plus petit qu'elle d'une bonne tête. La blonde a choisi de compléter sa tenue d'accessoires modestes aux teintes dorées et d'un maquillage qui l'est tout autant, mettant juste un point d'honneur à peindre ses lèvres d'une rouge flamboyant qui tranche joliment avec sa peau d'albâtre, ses yeux bleus et sa chevelure blonde. Une crinière qu'elle préfère aérienne et épurée pour donner une impression plus naturelle. Pour résumer, Mjoll est sur son trente-et-un.

La blonde se demande toutefois pourquoi elle fait tant d'efforts. Son cavalier du soir n'a rien d'impressionnant et est probablement un de ces traîne-savates qui zonent dans le quartier pauvre de la ville. Si elle n'était pas une femme d'honneur, jamais elle aurait honoré le résultat de ce pari stupide. L'affrontement n'a duré que quelques secondes en plus. Ils ont même pas combattu ! Rien que de repenser au déroulement des événements suffit à la mettre dans une colère noire. Heureusement Mjoll a prévu le coup et a décidé de louer une chambre dans une auberge du centre-ville Elle ne se voyait pas sortir de la caserne ainsi affublée. C'est déjà ça de gagner. En dehors de son rencard, aucune de ses connaissances n'auraient le loisir de la voir porter une robe. La blonde se fraye un chemin vers la place du marché, lieu du rendez-vous. La soirée est clémente et les gens sont de sortie. Bientôt les regards se font insistants sur son passage. Elle est coutumière du fait mais elle est tout de même flattée, aimant être le centre d'attention. Elle se pose éventuellement au beau milieu de la place et attend son cavalier, l'air absent.

Alors que Mjoll aperçoit finalement Earl, un petit groupe d'individus attire son attention un peu plus loin. Ils semblaient se diriger vers l'auberge et après une inspection plus poussée, semblaient suivre une jeune femme aux allures de la haute. Une femme dont la démarche et l’accoutrement lui étaient étrangement familiers. Distraite, elle prend à peine le temps de saluer son rencard, son attention restant sur le petit groupe au loin.

:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Crimson D. Earl
Crimson D. Earl
Messages : 35
ϟ Dorikis : 480
ϟ Expérience : 20
ϟ Localisation : North Blue
© avatar : Ookurikara - Touken Ranbu
Date d'inscription : 23/01/2020
Wanted

Feuille de personnage
Description: écrivez ici une brève description de votre personnage, de son état d'âme ou une citation afin que vos partenaires de rp apprennent à mieux vous connaitre !

Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl Empty

Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl

MessageSujet: Re: Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl EmptyVen 7 Fév - 11:17

Crimson D.
Earl

Rosalie
& Mjoll

「 Une soiré pleine d'imprévus 」
Pour le coup il s'était donné du mal.
«Empruntant» une tenue dans une boutique de mode pour son rencard il avait dû se faire tout beau alors qu'en temps normal son charme naturel suffisait à séduire la gente féminine, Mjoll s'était montrée intransigeante à ce sujet et Earl devait s'habiller correctement pour cette soirée. IL avait finalement opté pour une tenue qu'il pensait relativement simple et sobre. Une chemise à manches longues blanche, un gilet gris et une veste noire pour le haut, le tout accompagné d'une cravate sombre. Pour le bas, il disposait d'un pantalon qu'il pensait être un pantalon de smoking bien qu'il ne puisse en être sûr car sa connaissance de la mode était assez limitée, et des chaussures qui faisaient elles aussi partis de l'ensemble dérobé quelques heures plus tôt.
Il sortait à peine d'une longue douche et son odeur semblait être agréable au moins pour lui, ses cheveux encore légèrement humides flottaient au vent.
Il ne le laissait pas paraître mais l'absence de son sabre le perturbait, c'était comme s'il lui manquait une partie de lui, une partie de son âme.

Au milieu de la place sa partenaire attendait.
Elle se démarquait des autres de par sa grande taille et, surtout, grâce à ses attributs féminins qui attiraient l'attention de la quasi-totalité des hommes qui se trouvaient en ces lieux, la toisant avec le regard propre aux animaux. Dégoutant. Pourtant il était à leur place hier encore.
Mélange de fierté et de colère.
Il était heureux des regards en direction de son rencard, fier d'avoir pu approcher cet objet de fantasme là où bien des hommes ne pourraient jamais se targuer d'un tel exploit et ayant un ressentiment tout particulier pour ces mêmes individus car Mjoll était à lui pour une soirée, et ce qui lui appartenait il le protégeait. Le jeune homme passa sa main à l'emplacement de Fukushu par réflexe, se rappelant que le katana de son père n'était pas à ses côtés.

Il adressa un sourire charmeur à la blonde.
Il n'eut en récompense qu'un rapide salut de son interlocutrice.
Dépité.
Suivant le regard de la marine, il remarqua rapidement le groupe d'hommes qui semblaient poursuivre une jeune fille sans doute issue d'une famille riche si ce n'est une famille noble... Et qui dit bonne famille dit bonne rançon. Earl n'avait même pas besoin d'attendre l'accord de son capitaine pour commettre un tel acte tellement il était sûr que ce dernier approuve voire l'encourage dans son entreprise. Il savait que Nathan voulait voir sa réputation croitre sur les mers et quoi de plus médiatisé que l'enlèvement d'une noble? Le meurtre d'un noble sans doute. Quoique faire d'une pierre deux coups était aussi possible.
Pour l'instant il se contenterait d'en savoir plus sur la jeune fille puis il aviserait.

« La petite à l'air de se faire embêter pas des grands méchants. Ça te dit qu'on se défoule un peu?»
Revenir en haut Aller en bas
Fields Rosalie
Noble du Monde
Fields Rosalie
Messages : 18
ϟ Dorikis : 370
ϟ Expérience : 43
ϟ Localisation : North Blue – Luvneel
© avatar : Sonia Nevermind - SDR2
Date d'inscription : 16/01/2020
Wanted

Feuille de personnage
Description: Jeune femme noble raffinée mais un peu naïve. Elle ne sait pas grand-chose du monde extérieur et souhaite le découvrir de ses propres yeux.

Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl Empty

Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl

MessageSujet: Re: Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl EmptyMar 11 Fév - 6:45
.001
Une soirée pleine d'imprévus
ft. Mjoll & Earl
« Alors, t'as perdu ton chemin, duchesse ? C'est pas prudent de se promener à cette heure, tu pourais faire de mauvaises rencontres tu sais. »
« Il te faut des gardes-du-corps p'têtre ? On peux toujours te conduire là où tu veux aller. »

Un peu dubitative devant la proposition de ce groupe de trois grands lascars qui s'était mis sur sa route, la jeune noble enroula une mèche de cheveux platine autour de son index. Il fallait reconnaître qu'en dépit de leurs visages affreux et encrassés, ces plébéiens étaient des personnes plutôt serviables. Si voir leurs sourires insidieux sur leurs lèvres abîmées ne lui avait pas vraiment inspiré confiance lorsqu'elle avait été abordée, Rosalie avait toujours eu pour principe de ne pas juger un livre à sa couverture.

Luvneel était une île bien plus grande que son île natale, et d'ailleurs, elle n'avait jamais eu l'occasion de visiter cette dernière entièrement. De même, jamais elle n'avait eu à marquer visuellement ses repères en arpentant chaque rue, car jusqu'à maintenant elle avait toujours été accompagnée par quelqu'un qui l'orientait. De l'aide pour la guider jusqu'à l'auberge ne serait donc point de refus.

Bien que leur jargon rustique n'était pas très complaisant pour ses oreilles, la demoiselle ne détecta point le sarcasme pourtant évident de leurs propos et décida de leur faire confiance, aussi prosaïques ces êtres semblaient-ils. Leurs cheveux secs et désordonnés avaient l'air de résulter d'un long voyage en mer, et leurs vêtements, flasques et râpés ne faisait qu'accentuer leur négligence envers eux-mêmes. Le point commun entre ces trois messires étaient leur grande taille - qui contrastait bien avec celle de Rosalie, et leurs visages anguleux tous marqués par la vie et les combats. Ils portaient également des armes à leur ceinture qui, après lui avoir mis la puce à l'oreille, semblaient relativement normales pour des "gardes-du-corps".

« Volontiers, Messires. Je souhaiterais retourner à l'auberge "Au Soleil d'or". » fit-t-elle en levant les yeux vers la zone la plus surplombée de la ville. « Mais vous vous méprenez, je ne suis point une Duchesse. Dans ma famille, seul mon père bénéficie d'un aussi haut rang. »


C'était ce qui s'appelait se jeter directement dans la gueule du loup.

Elle était si spontanée et si naïve que ces paroles étaient sorties d'elles-mêmes, le pire étant qu'elle ne réalisa même pas son imprudence. À l'appellation "Duchesse" qui n'avait été lancée que pour persifler Rosalie, cette dernière n'avait pu s'empêcher de les reprendre, quitte à donner des informations qui pouvaient lui porter préjudice. Ne remarquant pas sa faute, elle conserva un visage serein et un sourire aimable, pendant que ses interlocuteurs se regardaient avec confusion... puis appréhension.
Elle ignorait qu'elle allait si rapidement regretter ses propres paroles.

« "À L'Or du Soleil" ? C'est par-là, allez suis-nous. »
« Non en fait, l'auberge se nomme "Au Soleil d-" » Elle fit quelques pas pour rattraper l'homme en tête du cortège, qui sembla tout-à-coup plus pressé. « Hmm ? Et que comptez-vous donc faire avec cette corde exactement ? »


Quelques secondes suffirent. Voilà qu'elle était complètement restreinte de ses mouvements et qu'on la transportait sous un gros bras comme un vulgaire sac à patates, emportée contre son gré dans la course folle des trois hommes, qui avaient attendu d'être dans une rue déserte avant d'agir. Ces derniers étaient persuadés d'avoir fait "Jackpot", et il n'était pas question de laisser filer ce qu'ils voyaient comme une grosse somme d'argent. C'était ce qui expliqua leur empressement actuel. Plus vite ils menaient leur monnaie d'échange auprès de leur chef, mieux ils pourront préparer leur coup.

Confuse, Rosalie ne résista point, se contentant juste de laisser s'échapper un cri de surprise lorsqu'elle avait été "attrapée". Bien qu'expéditif, c'était tout de même un moyen de transport peu confortable. Soit c'était là une manière roturière d'escorter, soit...

« C'est nous qui allons amasser une montagne d'or grâce à toi ! »
« Mwéhé ! Rien ne remplit plus les poches que l'enlèvement contre rançon d'un sang-bleu ! »

Finalement, la demoiselle finit par comprendre ce qu'il lui arrivait.
« Enlèvement ? Cela signifie... que je suis censée crier ? À L'AI- »


Il ne fallait pas oublier le bâillon.
Heureusement pour eux qu'elle était un peu lente...

@Mjoll Lionheart - @Crimson D. Earl
Revenir en haut Aller en bas
Mjoll Lionheart
Soldat de la Marine
Mjoll Lionheart
Messages : 379
ϟ Dorikis : 1500
ϟ Expérience : 16
ϟ Localisation : North Blue
© avatar : Rangiku Matsumoto - Bleach
Date d'inscription : 24/01/2020
Wanted

Feuille de personnage
Description: Dépassant le double mètre, Mjoll ne passe pas inaperçue. Peu frileuse, elle s'encombre rarement de vêtements lourds, préférant les tenues lui permettant de laisser s'exprimer son sex-appeal. Elle porte généralement un sabre à la ceinture.

Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl Empty

Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl

MessageSujet: Re: Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl EmptyJeu 13 Fév - 21:43
Sortez couvertsMjoll, Earl & RosalieMjoll est distraite et n'a pas l'air jouasse à l'idée de passer la soirée en compagnie d'Earl.

La blonde jette tout de même un œil attentif à son partenaire du soir. Elle prend la pause, une main sur sa hanche. Elle le toise quelques instants, son regard le dévisageant de bas en haut. Il faut avoue qu'il s'est mis sur son trente-et-un. Au moins elle aura pas l'impression de sortir avec un clodo et ainsi de regretter d'elle aussi s'être habillé pour sortir. Et si ça se trouve il possède d'autres talents. Plus particulièrement dans la chambre à coucher. Son regard azuré s'attarde au niveau de son bas-ventre dans le vain espoir d'y dénicher une perle rare. Ses dernières conquêtes ne se sont pas révélées des as sur ce plan là... Faut voir. elle conclut éventuellement, reportant son attention sur le groupe au loin.

La jeune femme est emmerdée. C'est un fait. Cela ne veut pas forcément dire que quelque chose allait mal se passer. Ces gars veulent peut être s'assurer qu'elle rentre bien chez elle ? Si ça se trouve c'est elle qui souhaite leur compagnie ? Il y a de tout dans ce monde. et la blonde s'est déjà acoquiné avec des racailles par le passé... Mjoll secoue la tête lorsqu'un de ces derniers s'empare du bras de la victime. Ca sent pas bon. Alors qu'elle s'apprête à bouger, elle est agréablement surprise par Earl qui souhaite visiblement la même chose. Elle est presque désolée que leur soirée prenne ce genre de direction... Elle lui offre un rare sourire, presque carnassier.

"Tu lis dans mes pensées ? J'aurais jamais crû que t'étais du genre à lever le petit doigt pour des étrangers. Comme quoi, je peux être médisante parfois."

Mjoll glisse son bras dans celui d'Earl et se dirige vers le petit groupe. Ces derniers prennent la direction de l'auberge. Une aubaine la blonde pense immédiatement alors qu'elle presse le pas, jouant le jeu du couple avec son partenaire du soir. Elle ne prend pas la mouche lorsque son opulente poitrine, libérée de l'étreinte habituelle de son uniforme inadapté, semble animée d'une volonté propre à chacun de ses pas, ne manquant pas d’effleurer le bras d'Earl par la même occasion. Rien que pour sa précédente déclaration, il le mérite. Et puis avec ce qui se profile, y'a peu de chances qu'il arrive à se glisser dans se draps. Alors ce petit contact charnel lui servira de récompense... Mjoll glousse en imaginant ce qui peut se passer dans sa petite tête. Sans doute le dernier moment de détente avant de passer à l'action.

"T'as pas ton sabre ? J'espère que tu sais te battre sans."

Mjoll l'invective avant de réaliser qu'elle non plus n'est pas équipée pour l'action. Entre ses talons aiguilles, sa robe certes fendue et l'absence de son sabre, c'est plutôt mal barré... Un cri étouffé la sort de ses rêveries. C'est pas comme si elle a le choix.
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Crimson D. Earl
Crimson D. Earl
Messages : 35
ϟ Dorikis : 480
ϟ Expérience : 20
ϟ Localisation : North Blue
© avatar : Ookurikara - Touken Ranbu
Date d'inscription : 23/01/2020
Wanted

Feuille de personnage
Description: écrivez ici une brève description de votre personnage, de son état d'âme ou une citation afin que vos partenaires de rp apprennent à mieux vous connaitre !

Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl Empty

Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl

MessageSujet: Re: Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl EmptyLun 17 Fév - 18:21

Crmson D.
Earl

Mjoll &
Rosalie

「 Une soirée pleine d'imprévus 」
Cache ta joie.
Il avait rarement vu une demoiselle aussi déprimée à l'idée de sortir avec lui, ou du moins les autres ne le montraient pas aussi ostensiblement, Earl était blessé dans son immense ego lui qui avait l'habitude de collectionner les conquêtes sur toutes les îles ou il passait, il avait d'ailleurs au moins un pied-à-terre sur chaque île de North et d'East et s'en vanter plus que de raison.

Alors que le jeune homme est emporté par sa partenaire plus loin, il remarque que la situation de la jeune femme a empiré. Les hommes qui l'entouraient n'étaient pas ses amis, loin de là, et ils avaient plutôt l'air de vouloir amener leurs proies en lieu sûr sans doute pour pouvoir la dépouiller ou bien l'enlever. Apparemment, il n'était pas le seul à avoir eu cette idée, mais il allait se débrouiller pour reprendre la gosse de riches à ses ravisseurs. Les voleurs volés, Earl adorait les situations ironiques comme celle-ci.

«Si tu crois que j'ai besoin d'un sabre pour rétamer trois petites frappes alors c'est que tu me sous-estimes. En plus lors de notre récent affrontement je crois me souvenir que tu as perdu, et j'étais même pas sobre.» Silence pendant lequel il fixe la large poitrine de Mjoll. «Et puis d'ailleurs tu parles mais t'es même pas armée toi! Passons, ils sont trois, enfin pour l'instant. S'ils sont stupides ils vont juste la dépouiller et peut-être la violer mais s'ils ont un peu de jugeotte ils vont l'enlever puis demander une rançon. Si j'étais toi j'attendrais la demande de rançon avant de faire quoi que ce soit d'ailleurs, si tu arrêtes des kidnappeurs et délivres la fille d'un noble influent il y a de quoi recevoir une promotion et des médailles à la pelle. M'enfin c'est toi qui vois, on peut juste la récupérer maintenant et je m'occuperais de la ramener à son papounet qui doit se faire un sang d'encre histoire de me faire un peu d'argent facile. À toi de voir?»

Il leva les yeux vers la géante, qui, déjà plus grande que lui de base le dépasser maintenant encore plus grâce à ses talons aiguilles.
Pourrait-elle se battre ou même courir dans cette tenue d'ailleurs? Il pourrait en profiter pour fuir avec sa cible plus facilement mais cela ne serait sans doute pas suffisant s'il porte la jeune fille sur le dos. Il ne pourrait pas filer en douce sans Mjoll aussi facilement, son seul avantage résidait dans le fait que cette dernière pensait qu'Earl était animé par de nobles intentions ou du moins des intentions en aucun cas malveillantes.
Revenir en haut Aller en bas
Fields Rosalie
Noble du Monde
Fields Rosalie
Messages : 18
ϟ Dorikis : 370
ϟ Expérience : 43
ϟ Localisation : North Blue – Luvneel
© avatar : Sonia Nevermind - SDR2
Date d'inscription : 16/01/2020
Wanted

Feuille de personnage
Description: Jeune femme noble raffinée mais un peu naïve. Elle ne sait pas grand-chose du monde extérieur et souhaite le découvrir de ses propres yeux.

Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl Empty

Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl

MessageSujet: Re: Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl EmptyDim 23 Fév - 21:54
.001
Une soirée pleine d'imprévus
ft. Mjoll & Earl
Sans vraiment opposer de trop grande résistance à cause de la manière chahutante dont elle était transportée, Rosalie ne put que se laisser mener vers le nid de ces malappris. C'était presque pire que de prendre le carrosse sur un chemin raboteux et mal uni. Plutôt que de penser à ce qu’il allait pouvoir lui arriver, la demoiselle essaya de maîtriser l’étourdissement que lui provoquait ce nouveau moyen de transport peu confortable. Quoiqu’il en soit, les trois malfrats n’avaient guère rencontré de difficultés pour la conduire là où ils le désiraient, sans compter qu’à cette heure-ci la plupart des rues de Luvneel étaient pratiquement désertes. Ce qui amena la noble à penser qu’il était malheureusement peu probable que des gens aient pu assister à cet enlèvement (d’une facilité déconcertante).

Lorsqu’elle sentit enfin une halte dans ce train de secousses qui lui avaient semblés interminables, Rosalie reprit finalement sa lucidité, non sans s’alarmer sur sa situation pas bien brillante. Encore toute saucissonnée et baillonée, elle fut lâchée assez brutalement sur le sol, sur un plancher qu’elle trouvait trop sale pour qu’elle s’y assied, et regarda autour d’elle… pour constater rapidement que le nombre de malfrats avait bien dû être multiplié par 3, et qu’elle se trouvait à bord d’un bateau. Il s’agissait d’un groupe d’une dizaine de membres, d’hommes et femmes qu’elle n’avait jamais vus. Les voilà qu’ils palabraient entre eux, les trois kidnappeurs étant allés auprès d’un homme davantage imposant qui consommait une chope de bière, et ayant l’air de fourmis à côté de lui. Plus qu’apeurée elle était surtout préoccupée, mais bien trop naïve et ignorante pour comprendre leur geste, aussi la demoiselle s’interrogea-t-elle sur leurs motivations. Qu’est-ce qui pouvait pousser des gueux à enlever une jeune femme issue d’une famille noble ? ...Oh.

Comme quoi il suffisait juste d’un peu de réflexion...

Bien vite, leurs échanges cessèrent et tous les regards furent tournés vers elle, qui était sagement restée assise là où on l’avait laissée… n’ayant pas vraiment d’autre alternative. L’Homme à qui le trio de ravisseurs s’était adressé semblait être le chef de toute cette bande de gueux. Il suffisait de voir comment ses dizaines d’acolytes s’écartaient de son passage. Il avait les traits tirés, le visage rouge - n’ayant visiblement pas lésiné sur la bière - marqué de balafres et assombri par une barbe mal rasée et pleines de saletés. Fi ! Ses yeux de fouine la détaillèrent du regard, faisant grandir son malaise, avant qu’il la désigne du pouce avec une certaine condescendance et un sourire carnassier sur les lèvres.

« L’équipage de la Lune Noire ne va pas laisser passer un aussi gros paquet de pognon ! »

Rosalie tilta, devenant encore plus tendue. Alors comme ça elle était tombée au milieu d’un équipage de pirates ? Voilà qui n’était… guère rassurant… Mais où étaient donc leurs tricornes ? Leur jambe de bois? Leurs cache-oeil, leurs piercings, leurs dents en or ou manquantes ? Sur leur aspect extérieur, ils avaient pourtant l’air d’être de braves hommes ! C’était bien loin de l’image des pirates qu’elle se faisait depuis sa tendre enfance..! Comme les apparences étaient trompeuses…

Celui qui s’avéra donc être le capitaine ajouta en levant sa chope vers le ciel :
« Cette gamine-là, c’est la fille d’un Duc plein aux as. Y avait des types qui la recherchaient à Flevance y a à peine quelques jours. On a ferré un gros poisson ce soir les gars, c'est moi qui vous le dis ! »

Quel poisson ?
Ne comprenant pas l’expression, elle se contenta de les regarder de ses grands yeux penauds, n’étant de toute façon pas en mesure de leur faire part vocalement de ses interrogations. Mais plus important encore, sa famille avait envoyé… des gens à sa recherche ..?! Voilà qui l’alarmait bien plus que le fait d’avoir été kidnappée. Qu’allait-elle faire si ces messires la rapatriait ? Elle risquait sans doute de ne plus jamais revoir la lumière du jour. Naïvement, la noble se conforta en se disant qu’elle pourrait essayer d’engager des négociations avec cet équipage de forbans. Ce n’était pas comme si elle manquait d’argent... et n’était-ce pas là l’objet de leurs convoitises ?

Subitement, la demoiselle sentit que son bâillon fut retiré, tandis que le capitaine de l’équipage s’affairait à passer un coup de fil, bidouillant des choses sur le dispositif fax de son escargophone. Pour demander une rançon il fallait le faire en bonne et due forme. La panique gagna alors Rosalie de plus belle.

« On va juste te demander de coopérer et bien jouer ton rôle. » fit l’un des subalternes, en agitant son pistolet devant elle, visiblement satisfait de la voir s’affoler. Maintenant qu’elle y pensait, elle devait avoir le sien quelque part sur elle...
«  Si c’est de l’argent que vous désirez, je peux vous en donner… Loin de moi l’idée de partir de chez moi sans une forte somme. Par ailleurs, apprenez que nous n’utilisons guère ce genre de moyens de communication, au manoir. » articula-t-elle, en essayant de demeurer le plus calme possible.


L’escargophone du chef se mit alors à “parler”.
« Résidence Fields, j’écoute. »

La jeune femme pâlit. Misère, c’était la voix de Clive, un des nombreux majordomes de son père au manoir ! Son coeur commença à battre fort dans sa poitrine. Depuis quand faisait-on usage d’escargophones au sein de la famille Fields ? S’en étaient-ils procurés rien que pour retrouver sa trace ou alors… s’en servait-on à ses dépens depuis longtemps ? Quoiqu’il en soit, elle était passée pour une menteuse qui essayait juste de se tirer de ce mauvais pas,  et les négociations - si on pouvait appeler ça ainsi - furent définitivement closes. Les pirates n’avaient de toute façon pas l’intention de donner du crédit aux paroles de leur otage, même si elles étaient vraies.

« Nous avons votre fille. Toute votre fortune, et nous vous la retournons en bon ou mauvais état selon votre disposition et votre rapidité à coopérer. » menaça le capitaine.

Basique, clair et concis.
À l’autre bout du fil, le domestique ne répondit rien. Malgré cela, tout le monde sentait que l’homme appréhendait la situation mais faisait tout pour garder son sang-froid. Bientôt, ce fut au tour de Rosalie. Une femme pirate lui tapota l’épaule avec un pistolet de manière insistante pour qu’elle parle, et prouve à sa famille qu’elle se trouvait bien parmi cette bande de fripons. Elle se mordit la lèvre inférieure. Obéir à ces gueux ? Jamais.
Elle vint donc à une résolution. Ils pouvaient dire et lui faire ce qu’ils voulaient, elle ne prononcerait pas un mot. Non seulement la demoiselle ne voulait se soumettre à la volonté de ces bélîtres, mais elle refusait aussi de faire savoir à toute sa famille qu’elle était bien là, parmi de fieffés gredins, vivante.

Pour combien de temps encore, ça, elle ne le savait point…

Secouant la tête, elle ferma les yeux, comme une enfant ne voulant qu’on lui fasse becquée, et bien décidée à ne pas laisser un seul son sortir de sa bouche. Commençant à s’impatienter, les pirates se consultèrent du regard, avant d’avoir l’air de se mettre d’accord. « Faites venir Kishan. » avait prononcé le chef. La blonde arqua un sourcil. “Kishan” ? Ils ouvrirent alors une large trappe, semblant mener à la cale de leur bateau, et en sortit… un Tigre. Flairant visiblement l’inconnue au sein de son équipage, et donc sa nourriture toute ligotée et à sa merci qui prenait peur, le gros félin s’avança vers elle en faisant quelques bonds, montrant ses crocs et poussant un rugissement. Malheureusement, la bête n’avait pas l’air de bonne humeur. Les dix membres de l’équipage et leur capitaine se contentèrent de regarder la divertissante scène qui se déroulaient devant leurs yeux avec amusement.

Ils n’allaient pas la laisser mourir, tout de même…?
Le tigre ne fut plus qu’à quelques centimètres d’elle, prêt à lui bondir dessus et à la dévorer.
Rosalie ne put alors réprimer son cri strident qui dut bien se faire entendre sur toute la côte…

« J’vous laisse une heure pour venir à une décision. Mais faudrait quand même qu’on puisse vous la rendre en un seul morceau, pas vrai ? »

@Mjoll Lionheart - @Crimson D. Earl
Note : Bien qu’assez nombreux (une dizaine), les PNJ pirates sont tellement clichés (et pas très forts ni très malins) que je vous laisse carte blanche sur la manière dont vous les prendrez en charge si vous voulez vous confronter à eux xD À la limite, seul le tigre pourra donner du fil à retordre, mais il risquerait de tomber sous le charme de la lionne héhé

:copyright: jawn
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Wanted

Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl Empty

Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl

MessageSujet: Re: Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl Une soirée pleine d'imprévus. | feat. Mjoll & Earl Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Blues - Les Quatre Mers du Monde :: North Blue :: Royaume de Luvneel-